Turkey Rights Monitor - Numéro 44

DÉTENTIONS ET ARRESTATIONS ARBITRAIRES


Tout au long de la semaine, les procureurs ont ordonné la détention d'au moins 152 personnes du à leurs liens présumés avec le mouvement Gülen. En octobre 2020, un groupe de travail sur la détention arbitraire des Nations unies (GTDA) a déclaré que l'emprisonnement généralisé ou systématique des personnes ayant des liens présumés avec le groupe peut constituer un crime contre l'humanité. Solidarity with OTHERS a compilé une base de données détaillée pour le suivi des détentions de masse liées au mouvement Gülen depuis le coup d'État manqué en juillet 2016.



20 avril : Abdülazim Özdemir, un ingénieur de 49 ans à qui l'on avait diagnostiqué un cancer du foie pendant son incarcération de 24 mois, est décédé après une libération tardive de prison. Özdemir avait été emprisonné pour des motifs liés au terrorisme en raison de ses liens présumés avec le mouvement Gülen.


Abdülazim Özdemir

23 avril : Les procureurs de Gümüşhane ont abandonné l'enquête dans l'affaire de l'ancien chef de la police Mustafa Kabakçıoğlu, retrouvé mort dans une cellule de quarantaine de la prison après avoir présenté les symptômes du Covid-19.


Mustafa Kabakçıoğlu

DISPARITIONS FORCÉES


Aucune nouvelle de Yusuf Bilge Tunç et Hüseyin Galip Küçüközyiğit, anciens travailleurs du secteur public qui ont été licenciés par décrets-lois au cours de l’état d'urgence de 2016-2018 et qui ont été signalés disparus respectivement le 6 août 2019 et 29 décembre 2020, dans ce qui semblent être les derniers cas en date d'une série de disparitions forcées présumées de critiques du gouvernement depuis 2016.


LIBERTÉ DE RÉUNION


19 avril : La police de Batman a détenu 13 personnes pour avoir assisté aux célébrations du Newroz. Les détenus ont été libérés sous probation le 23 avril.


19 avril : La police d'İstanbul a bloqué une manifestation de travailleurs et a arrêté cinq personnes.


19 avril : Le bureau du gouverneur d'İstanbul a émis une interdiction de tous les rassemblements en plein air pour une période de 30 jours.


19 avril : Le bureau du gouverneur de Trabzon a émis une interdiction de tous les rassemblements en plein air pour une période de sept jours.


19 avril : Un procureur d'İstanbul a inculpé 97 étudiants qui ont pris part aux manifestations de l'université de Boğaziçi.


20 avril : La police d'İstanbul a brièvement détenu deux personnes qui organisaient une manifestation pour demander la libération d'un prisonnier malade.


20 avril : Le bureau du gouverneur de Siirt a émis une interdiction de tous les rassemblements en plein air pour une période de 15 jours.


21 avril : La police d'İstanbul a bloqué une manifestation de travailleurs, détenant brièvement au moins 30 personnes.


21 avril : La police d'İstanbul a brièvement détenu deux personnes qui organisaient une manifestation pour demander la libération d'un prisonnier malade.


22 avril : La police d'İstanbul est intervenue lors d'un point de presse organisé à l'occasion de la prochaine Journée internationale des travailleurs, et a brièvement détenu 41 personnes.


25 avril : Les gendarmes de Rize ont détenu 15 militants écologistes qui protestaient contre la construction d'une carrière.


LIBERTÉ D'EXPRESSION ET MÉDIAS


19 avril : Un tribunal d'Istanbul a condamné le journaliste Erol Mütercimler à 10 mois de prison avec sursis pour ses propos tenus lors d'une émission de télévision.


Journaliste Erol Mütercimler

20 avril : Les procureurs de Van ont inculpé le journaliste indépendant Ruşen Takva, demandant une peine de prison pouvant aller jusqu'à 18 ans pour avoir assisté à la publication d'un communiqué de presse du Parti des régions démocratiques (DBP) pro-kurde.


Journaliste Ruşen Takva

20 avril : Reporters sans frontières (RSF) a publié son classement mondial de la liberté de la presse 2021, dans lequel la Turquie est classée 153e sur 180 pays.


20 avril : Un tribunal de Diyarbakır a décidé de bloquer l'accès à une adresse web utilisée par l'agence de presse Mezopotamya, la 31e interdiction de ce type pour ce média pro-kurde.


21 avril : Les procureurs d'Ankara ont ouvert une enquête sur le député de l'opposition Engin Altay, accusé d'avoir insulté le président Recep Tayyip Erdoğan.


Député Engin Altay

21 avril : Le président Recep Tayyip Erdoğan a fait appel de la récente décision d'un tribunal d'Istanbul d'acquitter les acteurs vétérans Müjdat Gezen et Metin Akpınar, accusés de l'avoir insulté.


Acteurs Müjdat Gezen et Metin Akpınar

21 avril : L'Autorité des technologies de l'information et de la communication (BTK) a interdit l'accès à JinNews, la 24e interdiction de ce type imposée à l'agence pro-kurde depuis sa création en 2017.


21 avril : RTÜK, le régulateur officiel des médias, a imposé des sanctions pécuniaires au diffuseur KRT TV et Halk TV en raison des propos d'invités critiquant le gouvernement.


22 avril : Un tribunal de Balıkesir a décidé de bloquer l'accès aux reportages sur le fils d'un ancien député du parti au pouvoir qui a été convoqué pour témoigner en 2014 pour avoir prétendument reçu de l'herbe dans une boîte.


22 avril : La police d'İstanbul a arrêté sept militants de gauche qui distribuaient des tracts sur la prochaine Journée internationale du travail, ainsi que huit autres qui accrochaient une bannière.


25 avril : La police de Konya a arrêté une personne pour avoir prétendument insulté Atatürk, le fondateur de la république.


MINORITÉ KURDE


20 avril : Les procureurs de Van ont inculpé le journaliste indépendant Ruşen Takva, demandant une peine de prison allant jusqu'à 18 ans pour avoir assisté à la publication d'un communiqué de presse du Parti des régions démocratiques (DBP) pro-kurde.


20 avril : Un tribunal de Diyarbakır a décidé de bloquer l'accès à une adresse Internet utilisée par l'agence de presse Mezopotamya, la 31e interdiction de ce type pour ce média pro-kurde.


21 avril : L'Autorité des technologies de l'information et de la communication (BTK) a interdit l'accès à JinNews, la 24e interdiction de ce type imposée à l'agence pro-kurde depuis sa création en 2017.


21 avril : Un tribunal de Diyarbakır a décidé de bloquer l'accès aux pages web utilisées par les sites d'information Umut Gazetesi et Yeni Demokrasi.


22 avril : Des statistiques publiées par le ministère de la Santé ont démontré que les provinces à prédominance kurde ont les taux de vaccination Covid-19 les plus bas du pays.


CONDITIONS DE DÉTENTION


22 avril : La députée de l'opposition Züleyha Gülüm a affirmé dans une question parlementaire écrite adressée au ministre de la Justice Abdülhamit Gül que les commissions de libération conditionnelle des prisons font preuve de discrimination à l'égard des prisonniers politiques qui peuvent bénéficier d'une libération conditionnelle.


23 avril : Les procureurs de Gümüşhane ont abandonné l'enquête dans l'affaire de l'ancien chef de la police Mustafa Kabakçıoğlu, retrouvé mort dans une cellule de quarantaine de la prison après avoir présenté les symptômes du Covid-19.


RÉFUGIÉS ET MIGRANTS


20 avril : Un restaurant somalien et ses employés ont été attaqués par une foule à Ankara après avoir été la cible de reportages anti-migrants du journal Sözcü.


Un restaurant somalien a été attaqué suite à un reportage anti-migrants ciblant le quartier

21 avril : Un hôpital d'İstanbul refuse de faire sortir le nouveau-né d'une famille de réfugiés depuis quatre mois parce que la famille n'a pas pu payer la facture de l'hôpital.


TORTURE ET MAUVAIS TRAITEMENTS


21 avril : La police d'İstanbul a menacé verbalement et agressé physiquement une personne qui a été libérée sous probation après avoir été détenue pour avoir participé aux manifestations de l'université de Boğaziçi et qui se rendait au poste de police dans le cadre du contrôle judiciaire.


DROITS DES FEMMES


21 avril : Un reportage de la Deutsche Welle a révélé que les services de police turcs donnent des informations incorrectes et contradictoires aux femmes qui demandent assistance et protection contre des partenaires violents et abusifs.